• a
  • a
  • a
Accessibilité

Horaires d'ouverture :
du lundi au jeudi :
8h30/12h – 13h30/17h30
vendredi :
8h30/12h – 13h30/17h
samedi :
8h30/12h

Le patrimoine

Des paroisses commençant par "Plou" avec des variantes "Plu" et "Ploé", il en existe 169 en Bretagne, dont 73 dans les Côtes d'Armor. Elles sont nées entre 450 et 600. "Magoar" n'est pas un quelconque Saint mais signifie mur, murailles ou ruines de bâtis.

Ploumagoar englobait donc jadis, outre son territoire actuel ceux de Saint Agathon, de Notre-Dame de Guingamp, de Pabu et de Le Merzer. C'est en 1158 qu'est mentionné pour la première fois le nom de Ploumagoar.

Ploumagoar est donc une paroisse bâtie sur des ruines ou vestiges anciens et tire son nom de cette origine.

 

Bon à savoir

Un ouvrage sur l'histoire de Ploumagoar, rédigé par Michel Priziac, avec l'aide de la commission Histoire et patrimoine, est en vente à la Mairie de Ploumagoar.


 

 

le patrimoine architectural

 

 

L'église Saint Pierre

1778-1788

Sur l'emplacement d'un édifice plus ancien, l'église est reconstruite à la fin du XVIIIe siècle sur les plans d'un ingénieur des Ponts et Chaussées de Guingamp. L'autel, sous un important baldaquin, serait l'œuvre du gendre d'Yves Corlay, sculpteur originaire de Châtelaudren. La flèche abattue par la foudre est reconstruite au milieu du XIXe siècle.

 

La Chapelle Sainte Brigitte

XVème siècle

Cette chapelle est de reconstruction contemporaine, avec des remplois d'une chapelle précédente de la fin du XVe siècle. Sainte Brigitte, d'origine irlandaise, est la seconde patronne de la paroisse. Le pardon a lieu le premier dimanche de juillet.

 

La Chapelle Notre-Dame de Locmaria

1744

Cette chapelle a conservé une partie de ses anciens remplages et son clocheton lors de sa reconstruction, effectuée en même temps que celle du château. La fête de Notre-Dame de Locmaria est célébrée le dernier dimanche de juin et, ce jour-là, la messe est dite dans la chapelle.

 

Le Château de Locmaria

XIVème siècle - XVème siècle - 1720

Inscrit aux Monuments Historiques en 1985

Privé

Locmaria est l'un des châteaux de la famille de Coatgoureden. Un de ses membres, Rolland, est sénéchal universel de Charles de Blois pour la Bretagne. Le château revient ensuite aux Du Parc en 1457. Ces familles, qui ont de nombreuses responsabilités dans l'armée, l'Église et la diplomatie, ont un droit d'enfeu à Notre-Dame de Guingamp, où l'on peut encore voir le gisant de Rolland. Les domaines des Du Parc sont érigés en marquisat en 1637. Le château est entièrement reconstruit en 1720, et la tour à droite est une addition du XIXe siècle.

 

Viaduc de Kerlosquer

En très mauvais état, il est interdit d'aller sur le viaduc.

Le viaduc a été construit par Louis Harel de la Noé pour les Chemins de fer des Côtes du Nord, pour la ligne Guingamp - Saint Nicolas du Pélem (ouverte en janvier 1924 et supprimée en août 1938) afin de franchir la vallée du trieux. 

 

 

 

Le Petit patrimoine

 

 

La Fontaine de Saint Hernin

Saint Hernin, originaire de l'île de Bretagne, actuellement la Grande-Bretagne, traverse la mer en 528. Il établit son ermitage près de Duault et le délimite en traînant son bâton derrière lui. Il meurt en 535. À Ploumagoar existait une chapelle qui, vendue comme bien national, est tombée en ruine. Seule subsiste la fontaine qui lui est associée. L'eau de la fontaine de Saint-Hernin était réputée guérir les paralytiques.

 

Cuve baptismale de l'église Saint Pierre

XIIème siècle

Probablement vestige de l'ancienne église, cette cuve de forme octogonale est ornée sur chaque face d'un visage. De nombreuses cuves baptismales sont octogonales car le chiffre 8 est symbolique de la résurrection du Christ et de la vie éternelle. 

 

 

 

Le patrimoine contemporain

 

 

Suite aux expositions présentées sur la commune de Ploumagoar, certains artistes ont laissées une trace de leur passage. C'est ainsi que la Ville a constitué un fonds artistique.